Nutrition pré-compétition : quoi manger la veille d’une course à pied

La nutrition joue un rôle crucial dans les performances sportives, et cela est particulièrement vrai pour les coureurs qui se préparent pour une compétition de course à pied. Le repas consommé la veille de la course peut influencer votre énergie, votre endurance et votre niveau de confort pendant l’épreuve. Dans cet article, nous explorerons en détail ce qu’il convient de manger la veille d’une compétition de course à pied pour optimiser vos performances et vous assurer une expérience de course réussie.

Les objectifs de la nutrition pré-compétition

Le repas consommé la veille d’une compétition de course à pied a plusieurs objectifs clés :

  1. Reconstituer les réserves de glycogène : Les glucides sont la principale source d’énergie pendant l’exercice d’endurance. Le repas pré-compétition vise à reconstituer les réserves de glycogène dans les muscles et le foie.
  2. Fournir des nutriments essentiels : Le repas doit contenir des nutriments tels que les protéines, les graisses, les vitamines et les minéraux pour soutenir la fonction musculaire, la récupération et le métabolisme.
  3. Éviter les problèmes gastro-intestinaux : Choisir des aliments digestibles et éviter les aliments susceptibles de causer des problèmes gastro-intestinaux pendant la course.

Quoi manger la veille de la compétition

  1. Glucides complexes : Les pâtes complètes, le riz brun, les pommes de terre et les céréales sont d’excellentes sources de glucides complexes. Ils reconstitueront vos réserves de glycogène.
  2. Protéines maigres : Les protéines aident à la récupération et à la réparation musculaire. Choisissez des sources maigres comme le poulet grillé, la dinde, le poisson ou le tofu.
  3. Légumes et fruits : Les légumes et les fruits fournissent des vitamines, des minéraux et des antioxydants. Ils ajoutent également de la couleur et de la saveur à votre repas.
  4. Fibres modérées : Les fibres sont importantes, mais évitez les quantités excessives qui pourraient causer des problèmes digestifs. Optez pour des légumes cuits et des fruits pelés.
  5. Évitez les aliments gras et épicés : Les aliments riches en graisses et épicés peuvent causer des inconforts gastro-intestinaux. Évitez les sauces lourdes et les plats épicés.
  6. Hydratation adéquate : Assurez-vous de rester bien hydraté tout au long de la journée. Buvez de l’eau régulièrement et évitez les boissons gazeuses ou trop sucrées.

Exemple de repas pré-compétition

Voici un exemple de repas pré-compétition équilibré :

  • Pâtes complètes avec une sauce à base de tomates et de légumes.
  • Poulet grillé ou tofu mariné pour les options végétariennes.
  • Légumes cuits à la vapeur (brocoli, carottes) ou salade légère.
  • Fruits frais (banane, baies) comme dessert.

Timing du repas

Essayez de consommer votre repas pré-compétition 2 à 3 heures avant le début de la course. Cela permettra à votre corps de digérer les aliments et de convertir les glucides en glycogène.


La nutrition pré-compétition est une étape cruciale pour maximiser vos performances en course à pied. En choisissant des aliments riches en glucides complexes, en protéines maigres et en nutriments essentiels, vous fournirez à votre corps l’énergie et les éléments nécessaires pour réussir. Personnalisez vos choix alimentaires en fonction de vos préférences et de votre tolérance digestive, et assurez-vous de tester vos options de repas lors de vos séances d’entraînement pour trouver ce qui fonctionne le mieux pour vous. Avec une alimentation appropriée et une préparation soignée, vous serez prêt(e) à relever le défi et à donner le meilleur de vous-même lors de la compétition de course à pied.

Mentions légales

© 2023 Trottinéo