Comment bien lacer ses chaussures de course à pied pour une meilleure performance

Lorsque vous vous lancez dans la pratique de la course à pied, il est essentiel de veiller à tous les détails pour optimiser vos performances et votre confort. Parmi les éléments souvent négligés mais pourtant cruciaux figurent les lacets de vos chaussures de course. Un laçage adéquat peut contribuer à prévenir les blessures, améliorer le maintien de votre pied et augmenter votre efficacité de course. Dans cet article, nous allons explorer les meilleures pratiques pour bien lacer vos chaussures de course à pied.

Choisissez les bons lacets

Avant même de commencer à lacer vos chaussures, il est important de choisir les bons lacets. Optez pour des lacets de qualité, suffisamment longs pour permettre différents types de laçage, mais pas trop longs pour éviter les nœuds excessifs. Des lacets résistants et durables réduiront le risque de cassure en plein entraînement.

Utilisez la technique du laçage croisé

La technique du laçage croisé est l’une des méthodes les plus courantes pour lacer vos chaussures de course à pied. Elle offre un excellent maintien et une distribution uniforme de la pression sur tout le pied, minimisant ainsi les points de friction et de pression inutile. Voici comment procéder :

  1. Insérez le lacet dans le premier œillet du bas, en veillant à ce que les extrémités soient de longueur égale.
  2. Passez le lacet de chaque côté alternativement à travers les œillets, en croisant les lacets sur le dessus de la chaussure.
  3. Continuez ce motif jusqu’à atteindre le dernier œillet en haut de la chaussure.
  4. Serrez les lacets de manière à obtenir un ajustement confortable, sans trop serrer ni trop relâcher.

Prévenez les points de pression avec la technique du « relais »

Si vous ressentez des points de pression inconfortables sur le dessus de votre pied, la technique du « relais » peut aider à réduire cette sensation désagréable. Voici comment la mettre en pratique :

  1. Laissez une petite boucle au niveau de chaque œillet inférieur.
  2. Passez le lacet opposé à travers la boucle correspondante de l’autre côté.
  3. Répétez ce processus en remontant la chaussure, en veillant à créer des boucles à chaque œillet.
Lire plus  Où pratiquer la course à pied en Île-de-France: les meilleurs spots pour les coureurs

Cette technique crée un ajustement plus uniforme et réduit la pression sur les zones spécifiques de votre pied.

Évitez les nœuds trop serrés

Un nœud trop serré peut entraver la circulation sanguine et causer des inconforts pendant la course. Pour éviter cela, faites un nœud initial lâche, puis serrez progressivement les lacets en remontant vers le haut de la chaussure. Une fois que vous avez obtenu le niveau de serrage souhaité, faites un nœud final pour maintenir les lacets en place.

Assurez-vous d’un bon ajustement

En plus du laçage, assurez-vous que vos chaussures de course sont de la bonne taille pour votre pied. Un ajustement inadéquat peut provoquer des ampoules, des douleurs et même des blessures. Lorsque vous essayez des chaussures de course, assurez-vous d’avoir suffisamment d’espace à l’avant pour que vos orteils puissent bouger légèrement, et que le talon ne glisse pas à l’arrière.


le laçage de vos chaussures de course à pied est une étape cruciale pour améliorer votre expérience de course, votre confort et votre performance. En utilisant des techniques de laçage appropriées, vous pouvez prévenir les blessures, minimiser les points de pression et optimiser l’ajustement de vos chaussures. Prenez le temps de bien lacer vos chaussures avant chaque course, et ajustez-les si nécessaire en fonction de vos sensations pendant l’entraînement. Vos pieds vous remercieront, et vous pourrez ainsi profiter pleinement de chaque foulée.

Mentions légales

© 2023 Trottinéo